Le cadre de la psychothérapie

Le cadre correspond à  l’ensemble des conditions permettant à la relation thérapeutique de se créer dans un climat de confiance.

Régularité et engagement réciproque

Le travail thérapeutique s’organise sous la forme de rendez-vous hebdomadaires fixés à l’issue de chaque séance (variabilité des jours et heures en fonction des disponibilités de chacun).

Une séance peut être reportée, dans la mesure du possible au cours de la même semaine. En cas d’impossibilité de report pour des raisons d’agenda du thérapeute ou du client, la séance est due.

Sauf exception, une séance annulée, non reportée, est due.

Vous pouvez décider de mettre fin à la thérapie quand vous le souhaitez. Cependant, la décision fera l’objet d’un échange avec le thérapeute et une séance minimum sera consacrée à la clôture du travail.

Le thérapeute peut décider de mettre fin à la thérapie notamment en cas de non-respect du cadre. Cette décision fait l’objet d’un échange avec le client.

Non passage à l’acte réciproque

Le respect mutuel est primordial donc pas de violences physiques et/ou verbales.

L’arrêt de la thérapie nécessite d’en informer l’autre partie quel que soit le motif.

Vous pouvez accepter ou refuser les expérimentations et mises en mouvement que je pourrai vous proposer.

Climat et confidentialité

Je vous accueille sans jugement, dans cet espace thérapeutique ou vous pouvez vous exprimer en toute sécurité.

Je suis tenue à la confidentialité de nos échanges sous réserve des dispositions légales.

Je respecte le code de déontologie de l’EAGT : Code déontologique EAGT